Définition - Espace Galilée® - Espace Avalon - Espace Carrel® - R.P. Joseph Carrel (Galilée)® - Tania - Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 57 - CH-1700 Fribourg - Chemin des Morettes 3 CH-1867 Ollon +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - +41 79 327 94 65

Espace Carrel & Espace Avalon
Aller au contenu

Définition

Dossier Guérison > Catharsis

La catharsis ou katharsis (en grec κάθαρσις) signifie purification, (féminin, « purgation des passions »). La catharsis est l'une des fonctions de la tragédie Aristotélicienne. La catharsis est l'épuration des passions par le moyen de la représentation dramatique : en assistant à un spectacle théâtral, l'être humain se libère de ses pulsions, angoisses ou fantasmes en les vivant à travers le héros ou les situations représentées sous ses yeux. La catharsis désigne donc, d'abord, la transformation de l'émotion en pensée. L'origine du concept remonte à Aristote.

Nous voyons ces mêmes personnes, quand elles ont eu recours aux mélodies qui transportent l'âme hors d'elle-même, remises d'aplomb comme si elles avaient pris un remède et une purgation. Il s'agit de libérer les spectateurs de leurs passions en les exprimant symboliquement. L'idée est que le spectacle tragique opère, chez le spectateur, une purification des passions. La catharsis peut se comprendre, à l'instar du rêve, comme un accomplissement des désirs, ou un exorcisme des craintes.

C'est à ce même traitement dès lors que doivent être nécessairement soumis à la fois ceux qui sont enclins à la pitié et ceux qui sont enclins à la terreur, et tous les autres qui, d'une façon générale, sont sous l'empire d'une émotion quelconque pour autant qu'il y a en chacun d'eux tendance à de telles émotions, et pour tous il se produit une certaine purgation et un allégement accompagné de plaisir. Or, c'est de la même façon aussi que les mélodies purgatrices procurent à l'homme une joie inoffensive.

La thérapie du tunnel libère les profondeurs de l'être, elle offre un outil puissant dans le processus d’intégration, son efficacité dénuée de dangers autorise par la projection d’un tunnel au travers de l’espace cérébral, de libérer, d’effacer et de guérir les traumatismes passés. Conscients ou refoulés, ils provoquent des troubles physiques et neurophysique qui détruisent peu à peu tous les principes de base d’un individu et le conduisent à ruiner sa propre voie et ambitions.


Retourner au contenu